};

les blogues de Marie : On est rendu là

On est rendu là ....début mars. 

 

 Le manque de lumière nous affecte à son maximum, le manque d’énergie se fait sentir. Mère nature nous la joue bipolaire, un jour, on voit la fin de cet hiver et le lendemain nous rappelle que finalement, Il en reste encore un peu... Patience ca s’en vient cet été-là.

 Moi, je vis un peu à l’envers des autres, je vis une dépression saisonnière exactement en même temps que l’arrivée du printemps. Je crois que c’est simplement de l’essoufflement, l’hiver quand t’es maman... ça tire du jus. Les ensembles d’hiver qui envahissent notre entrée, déneiger la voiture, pelleter cette belle neige, la petite de 2 ans qui fait une crise parce qu’elle ne veut pas marcher parce que la neige c’est dangereux. C’est bien connu. On sort les stocks d’hiver, la tuque, le cache-cou, les petites mitaines, les grosses mitaines, les pantalons de neige et les bottes… chez nous, on multiplie le tout par 4. Il faut leurs mettre, il faut leurs enlever, il faut les laver, il faut les sécher pis 80% du temps ils trainent par terre donc il faut  les rangers.

 LÀ, le printemps arrive MAIS on est juste au mois de mars, donc les enfants se plaignent une journée sur 2 qu’il fait VRAIIMENT trop chaud, demande sans cesse de se déshabiller, d’enlever leur tuque de sortir leur manteau de printemps et lets go le maillot …  Quand ils sont petits ça se gère bien...Quand ils vont à l’école, un peu moins et  rendu là… ça se peut qu’il manque quelques morceaux. Arrive donc ici nos amis, rhume et gastro qui dégèlent en même temps que le reste. Bon… vous comprendrez qu’en mars, je suis essoufflée, je ne vois plus le boute…

Pour les prochaines semaines, je vais essayer de me dire que l’été, c’est dans presque 4 mois…pis la saison du café sul balcon pis une entrée (un peu plus) potable, c’est dans pas si long.

 

Marie

 

Maman d’un joyeux quatuor.

 


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire