};

les blogues de Marie : Comment ça va, Marie ?

Comme vous le savez, je suis maman de  4 beaux enfants, ma tribu se compose d’un grand garçon de 10 ans et ses 3 petites sœurs de 9ans, 5 ans et 2 ans.

La dynamique familiale est très intéressante mais pas toujours rose et heureuse.

Chez nous, j’ai 2 TDAH, mon garçon et ma plus grande des filles. Ce qui veut dire : Allo les chicanes, les crises et les coups dans la fratrie! Ça va de soi, il y en a dans tous les bonnes familles même dans celles avec que des enfants neurotypiques. Mais ce ne sera pas de cela dont je parlerai aujourd’hui.

Parlons plutôt des chicanes entre un parent et son enfant. Chez nous, la tension monte rapidement entre moi et mon fils. Je l’adore, vraiment, mais il m’exaspère. Il est très impulsif et agressif.  Ayant vécu avec un homme avec ce type de tempérament, ce comportement-là vient me chercher au plus profond de mon être.

Ces temps-ci, c’est particulièrement difficile, j’ai droit à plusieurs crises de colère par semaine, il soupire à chaque demande et rouspète sur tout. Il y a des jours, je suis tellement à bout que je quitterais la maison quelques semaines pour aller reprendre mon souffle. Être maman, c’est exigeant dès le début mais quand ils sont plus petits, leur colère ne nous dépasse pas encore.

Du moins, pour moi une crise de bacon m’atteint moins qu’une phrase meurtrière comme : tu es la pire mère du monde. Précédée d’un lancement de chaises et de coups dans les murs. Petite maman que je suis, j’aspire à faire de mon mieux. Je trouve difficile de comprendre ses émotions alors que je dois gérer les miennes. Je crois que mon fils souffre intérieurement, je crois qu’il n’est pas en paix avec certains événements qui se sont passés. Je suis dans un secteur où je trouve que les ressources sont difficiles à trouver et les temps d’attentes, elles, interminables.

Un jour, mon garçon, tu comprendras que tous ce que je voulais c’est que tu ne suives pas les traces de ton père. Je veux que tu deviennes une personne honnête, respectueuse et épanouie.

 

Pour l’instant, je me console en me disant que je fais du mieux que je peux.

 

Marie


Article précédent Article suivant


  • Manon Brabant le

    Tu es la meilleurs des mamans et l important c est de faire de son mieux et bien toi tu le fais ! ?


Laissez un commentaire